Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog des EMBÊTÉS

SUR LA QUESTION DU ROLE DE CHACUN DANS LE SAUVETAGE DE LA TUNISIE : QUEL ROLE POUR LE CITOYEN ? L’EXEMPLE DE L’ACTION CITOYENNE ET ASSOCIATIVE DES ECOLIERS DE BIR ALI

J’ai été interpellée aujourd’hui par un commentaire sous la publication, le 1 Décembre 2015, du Ministère de l’Education, décrivant une réplication de l’action du groupe « On a été embêté pour vous » autour de l’Ecole de la Rue des Orangers au Bardo, par l’Association « Les Amis des Enfants » et le Club des Enfants à Bir Ali. Je poste ici les photos des 2 actions pour servir de comparatif et d’illustration.

A gauche: Bir Ali (Association Amis des Enfants et Club des Enfants. A Droite: Bardo (Groupe "On a été embêté pour vous")A gauche: Bir Ali (Association Amis des Enfants et Club des Enfants. A Droite: Bardo (Groupe "On a été embêté pour vous")

A gauche: Bir Ali (Association Amis des Enfants et Club des Enfants. A Droite: Bardo (Groupe "On a été embêté pour vous")

SUR LA QUESTION DU ROLE DE CHACUN DANS LE SAUVETAGE DE LA TUNISIE : QUEL ROLE POUR LE CITOYEN ? L’EXEMPLE DE L’ACTION CITOYENNE ET ASSOCIATIVE DES ECOLIERS DE BIR ALI

Ce commentaire un peu agressif, un peu défaitiste, un peu vindicatif, dit en substance « Quand arrêtera-t-on d’exploiter les enfants pour nettoyer le pays ? Où sont les municipalités ? ».

Banal en apparence, ce commentaire soulève la question primordiale du degré de compréhension de certains citoyens sur leur rôle dans le sauvetage du pays. Certaines personnes n’ont juste pas encore compris que ce pays est leur et pas celui des administrations et des municipalités uniquement. Elles n’ont pas encore intégré que certaines activités sont aujourd’hui nécessaires non pas pour se substituer aux administrations mais pour leur montrer le chemin, pour leur désigner par nos actes le sens de notre volonté, pour leur dire que nous sommes vigilants et que nous initions des actions pour changer nos mentalité et la leur.

En haut: Bir Ali (Association Amis des Enfants et Club des Enfants. En bas: Bardo (Groupe "On a été embêté pour vous")En haut: Bir Ali (Association Amis des Enfants et Club des Enfants. En bas: Bardo (Groupe "On a été embêté pour vous")
En haut: Bir Ali (Association Amis des Enfants et Club des Enfants. En bas: Bardo (Groupe "On a été embêté pour vous")En haut: Bir Ali (Association Amis des Enfants et Club des Enfants. En bas: Bardo (Groupe "On a été embêté pour vous")

En haut: Bir Ali (Association Amis des Enfants et Club des Enfants. En bas: Bardo (Groupe "On a été embêté pour vous")

Voilà une action où des adultes, encadrent des enfants, dans une activité écologique (planter des arbres et des fleurs), de salubrité publique (nettoyer les environs de leur école), ludique (peindre de vieux pneus), esthétique (embellir leur trottoir), constructive (apprendre à agir au lieu de subir). Qui pourrait y voir autre chose que le développement d’un nouveau sens citoyen du beau en lieu et place du laid, du propre en lieu et place du sale, de l’actif en lieu et place du passif ?

Beaucoup de nos concitoyens, dont l’auteur de ce commentaire, tardent à comprendre mais ils y viendront. Ils pensent que toutes les solutions doivent venir d’en haut, que toutes les décisions doivent être dictées au citoyen, considèrant ce dernier incapable de libre arbitre ou d’esprit d’initiative, prônant que « A chacun son travail ! », le citoyen restant consommateur d’idées et d’actions dictées par ceux qu’il a désignés pour veiller à sa destinée et celle de son pays. Ceux-là comprendront un jour et c’est à ceux-là que l’explication patiente de la nouvelle citoyenneté doit s’adresser en priorité.

Dr Neziha Gouider-Khouja

@copyright 2 Décembre 2015

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Atf Chaar 03/12/2015 10:18

la municipalité ne peut pas à elle seule tenir propre un environnement que la majorité des citoyens salissent en permanence ....ces enfants seront des adultes qui respecteront leur environnement et ne feront pas de la rue une poubelle.....question de mentalité résultat d'une éducation !