Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog des EMBÊTÉS

Le mystère du chantier anonyme du Belvédère dévoilé par des Sherlock Holmes citoyens.

photos du 22 février 2017
photos du 22 février 2017

photos du 22 février 2017

LE MYSTÈRE EN QUESTIONS

Nous avons publié le 22 février, sur la page Facebook du groupe citoyen "On a été Embêté pour Vous",  des photos et des questions sur un chantier "anonyme" qui démarrait sur le plateau du Belvédère. Anonyme parce que pas de plaque réglementaire de signalisation du chantier.

Renseignements pris:  on nous dira que le chantier est imputé au ministère de l'Equipement qui érige un mât de 63 mètres, pour un drapeau géant visible de partout dans la capitale.

Beaucoup de citoyens expriment leur inquiétude qu'il s'agisse d'un mât pour une antenne de télécommunication. Qui serait désastreuse pour la faune et la flore  du Belvédère. Et, soit dit en passant, désastreuse aussi pour les bipèdes qui salissent le parc et le zoo. Mon humanité m'interdit de dire que cette nuisance, sur ce type particulier de bipèdes pollueurs, serait la moins grave à mes yeux. 

Ce 22 février 2017, nous nous posons la question de la raison d'absence de signalisation réglementaire du chantier. Nous nous posons aussi la question de la pertinence d'une telle dépense pour un monument (certes patriotique, mais somme toute décoratif) dans un parc qui souffre de certains manques structurels plus urgents que la simple déco. 

Inquiets, nous essayons de voir le dossier de ce monument , la Constitution, dans ses articles 31 et 32, garantissant au citoyen le droit d'accès à l'information.

Résultat: Pas de dossier consultable sur ce chantier. Nulle part. Ni sur le WEB ni dans les administrations. 
 

Le chantier le 3 mars 2017 ( à comparer aux photos du 22 février)

Le chantier le 3 mars 2017 ( à comparer aux photos du 22 février)

SHERLOCK HOLMES AU BELVEDERE

La vie étant plutôt bien faite, c'est aujourd'hui, jour de mobilisation pour le parc du Belvédère, que, presque par hasard, nous découvrons le mystère du fameux chantier: il s'agit d'un projet de monument national commandé, en urgence, par le Premier Ministère,  et qui doit à tout prix être inauguré le 20 Mars prochain!

Un mois pour l'exécution d'un monument d'envergure c'est très court: pas le temps de monter le dossier. D'où l'absence de dossier consultable par le contribuable. 

Un mois pour confectionner un mât ad hoc c'est très court: un mât d'éolienne fera l'affaire. Manque de bol ( ou coup de chance , c'est selon) , Il y a un seul mat d'éolienne immédiatement disponible, pour que le chantier tienne ses délais. D'où la hauteur de 63 mètres, celle de cet unique mât disponible. Bien entendu, ce mât précieux , justement parce que unique, obéit à la loi de l'offre et de la demande : tu le veux ? tu le payes plus cher que si tu avais le choix. 

MORALITÉS DE CE "MYSTÈRE" DE POLICINELLE 

- Premier Ministère ou pas , quand on commande un chantier,  merci de respecter les réglementations et poser une plaque d'information. Nul ne doit être au dessus des lois.

- Les monuments montés à la hâte, pour la beauté du geste et la grandeur de la nation sont moins urgents  et moins contributifs à la grandeur de la dite nation, que la réhabilitation et la mise à niveau des milliers de monuments existants et qui partent en lambeaux, soit disant parce que pas de sous pour les entretenir et les réhabiliter. 

- Il n'y a aucune garantie que ce mât porte-drapeau ne devienne pas un jour , par le hasard de transactions qui nous dépassent, un mât porte-antenne de télécommunications. La hauteur de 63 mètres s'y prête à merveille, dites donc ! 

Refléchissez, citoyens, à tout cela et arrêtez de demander l'application des lois sur les "grilleurs" de feu rouge et les "jeteurs" d'ordures. Toutes les lois sont grillées par tous . Ou jetées ...de préférence partout sauf dans une poubelle, comme nos ordures.  

Refléchissez, citoyens, à tout cela et arrêtez de demander la transparence et la bonne gouvernance, pompeusement garanties par la Constitution . L'opacité est la règle et le gaspillage des deniers publics n'est pas votre affaire.

Circulez, y a rien à voir... ou allez vous détendre de toute cette tension au zoo du Belvédère avant qu'il ne lui arrive malheur! 

Pr Neziha Gouider-Khouja, 5 Mars 2017

@copyright Le Journal d'un Groupe Citoyen Tunisien, 2017

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Attia mehdi 06/03/2017 19:06

Je salue votre travail d'investigation !!!